Voir toustes
Françoise Susset

Françoise Susset, D. Ps.

Psychologue | Directrice de l'IST

Françoise Susset (elle/she/her) a cofondé l’Institut pour la santé trans qu’elle dirige depuis 2011. Elle est psychologue clinicienne et thérapeute conjugale et familiale avec plus de 30 ans d’expérience dans le travail auprès des individus, des couples et des familles LGBTQ+. Elle est membre de l’équipe clinique du Centre de santé Meraki, situé à Montréal. Françoise s’intéresse tout particulièrement à l’évaluation et au suivi clinique des adultes et des adolescents trans, pendant et au-delà de la transition. Elle travaille aussi avec des personnes qui remettent en question leur parcours de transition ou leur identité de genre trans ou non-binaire. Elle est spécialisée également dans le soutien aux familles dont l’enfant est « créatif dans son genre » (gender creative children) afin d’aider les familles et les écoles à remettre en question des notions associées à la sexualité, l’orientation sexuelle, l’identité de genre et l’expression de genre. Françoise fait partie de l’équipe de formation et de mentorat du programme GEI (Global Education Initiative) de la WPATH dont elle est membre depuis 2005. Elle est ancienne présidente de l’Association professionnelle canadienne pour la santé transgenre (CPATH).

Psychologue engagée

Françoise Susset est psychologue clinicienne et psychothérapeute conjugale et familiale. Ses principaux champs d’intérêt sont l’intervention auprès de personnes victimes d’abus et de traumatismes ainsi qu’auprès de personnes victimes de discrimination, tout particulièrement des individus provenant des communautés LGBTQ+. Elle est spécialisée dans le traitement des traumatismes et troubles dissociatifs.

Dès le début de sa pratique, Françoise a observé que le fait d’appartenir à un groupe stigmatisé ajoutait des défis importants pour la santé physique et mentale d’un individu, phénomène que l’on nomme aujourd’hui « stress minoritaire ». En travaillant pour une agence de santé et de services sociaux spécialisée dans le soutien et l’intervention auprès des familles les plus marginalisées, elle a appris à mesurer l’impact des pressions systémiques destructrices qui agissent sur certains membres de la société et à reconnaître et mobiliser les forces et les capacités de résilience des individus et des familles.

Au Minnesota, où elle a travaillé pendant 15 ans, elle a fait partie de l’équipe initiale d’intervenants de l’institut Pride, le premier centre résidentiel de traitement au monde pour les personnes LGBTQ+ souffrant d’alcoolisme et de toxicomanie.

Formatrice & éducatrice

Depuis plus de 20 ans, Françoise, en collaboration avec de nombreux.se.s coformateur.rice.s, offre des formations et des services de consultation au Canada et en Europe portant sur des sujets touchant la vie des individus, des couples et des familles trans, non-binaires et LGBQ+.

Pendant plusieurs années, elle a participé à la formation générale en santé mentale des résidents en médecine familiale de l’Université de Montréal.

Pendant plus de 12 ans, elle a été une des formatrices pour un programme du MSSS du Québec portant sur les réalités LGBTQ+. Ce programme vise à sensibiliser le milieu de la santé et des services sociaux ainsi que les milieux de l’éducation, aux besoins de ces populations.

Au-delà de son travail clinique auprès des adolescents et des adultes transgenres, non-binaires et agenres, elle s’intéresse tout particulièrement aux questions d’expression de genre chez les enfants prépubères. En tant que thérapeute et consultante, Françoise soutient les familles et les écoles dans leurs réflexions au sujet de la sexualité, l’orientation sexuelle, l’identité de genre et l’expression de genre.

Elle travaille étroitement avec plusieurs organismes communautaires et institutions de la santé impliqués dans l’amélioration de l’accès à des soins transaffirmatifs pour les personnes trans, non binaires et agenres.

Françoise enseigne à l’Université McGill au programme de maîtrise en thérapie conjugale et familiale.

Associations & Ordres professionnels

Françoise est membre de l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ) et de l’Ordre des travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ) en tant que thérapeute conjugale et familiale.

Elle est membre de la World Professional Association for Transgender Health (WPATH) depuis 2005 et elle a également présidé l’Association professionnelle canadienne pour la santé transgenre (CPATH). CPATH rassemble des professionnel.le.s de diverses disciplines autour de l’objectif commun d’améliorer la santé et le bien-être des individus transgenres, non binaires et de genres divers.

Elle est membre de l’Association des psychologues du Québec (APQ) et de la Société canadienne de psychologie (CPA-SCP).

Implication auprès des communautés LGBTQ+

Par son expérience, Françoise demeure convaincue que les intervenant.e.s qui travaillent avec des populations stigmatisées et marginalisées doivent être prêt.e.s à sortir de leur bureau et s’impliquer directement afin d’être en mesure de bien comprendre les besoins et d’offrir un soutien à ces populations. Pour cette raison, Françoise est membre du Comité trans du Conseil Québécois LGBTQ+

Françoise travaille en étroite collaboration avec les organismes et travailleur.euse.s communautaires de première ligne voués à la défense des droits LGBTQ+. À l’écoute de leurs besoins, elle offre des ateliers et des formations dans le cadre de conférences organisées par les communautés trans et LGBQ+, telles que  Fierté Trans et Santé arc-en-ciel Ontario

Service d’expertise

25 janvier 2019 — Témoin expert dans le cadre du procès intenté par le Centre de lutte contre l’oppression des genres contre le gouvernement du Québec dont l’objectif est de modifier des articles jugés discriminatoires du Code civil envers les personnes trans et non binaires.

7 juin 2016 — Invitation à témoigner dans le cadre d’une commission parlementaire portant sur le projet de loi 103, loi visant à renforcer la lutte contre la transphobie et à améliorer notamment la situation des mineurs transgenres.

23 mars 2016 — Consultation auprès de la Commission scolaire de Montréal dans le développement des « Lignes directrices relatives aux élèves transgenres de la commission scolaire de Montréal ». 

Mars 2015 — Mémoire soumis dans le cadre d’une cause portant sur la modification des documents de l’état civil afin de protéger la vie privée des enfants ayant des parents transgenres ainsi que celle de leur parent.

13 mai 2015 — Invitation à témoigner dans le cadre d’une commission parlementaire portant sur la Loi 35, loi visant à retirer les exigences médicales et à simplifier l’accès au changement de mention du sexe pour les personnes transgenres. 

26 novembre 2013 — Invitation à témoigner dans le cadre d’une commission parlementaire portant sur la Loi 35, loi visant à retirer les exigences médicales et à simplifier l’accès au changement de mention du sexe pour les personnes transgenres. 

23 mai 2013 — Mémoire déposé dans le cadre des « consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n° 35 », loi visant à retirer les exigences médicales et à simplifier l’accès au changement de mention du sexe pour les personnes transgenres. 

6 février 2002 — Témoignage en commission parlementaire dans le cadre de la Loi 84, loi modifiant les règles de filiation chez les couples de même sexe.

Février 2002 — Mémoire déposé dans le cadre de la consultation générale sur l’avant-projet de loi 84: Loi instituant l’union civile des personnes de même sexe et modifiant le Code civil et d’autres dispositions législatives.

30 janvier 2001 — Rapport d’expertise dans une cause d’adoption par la seconde mère d’un couple lesbien.

Publications (1re auteure)

  • Susset, F. & Rabiau, M. (2021). L’accompagnement thérapeutique des adolescents en transition. Ouvrage coédité par Medico, D. et Pullen-Sansfaçon, A. Dans Jeunes trans et non binaires, de l’accompagnement à l’affirmation. Les éditions du remue-ménage, Montréal, Qc.
  • Susset, F. & Rabiau, M. (2021). Le soutien thérapeutique aux enfants créatifs dans leur genre, trans et non binaires. Ouvrage coédité par Medico, D. et Pullen-Sansfaçon, A. Dans Jeunes trans et non binaires, de l’accompagnement à l’affirmation. Les éditions du remue-ménage, Montréal, Qc.
  • Susset, F. (2014). Vulnérabilité et stigmatisation des enfants non normatifs dans l’expression de leur genre. Revue québécoise de psychologie. 35(3): 113-136.
  • Susset, F. (2014). Between a Rock and a Hard Place: The Experience of Parents of Gender Nonconforming Boys. Dans Meyer, E. & Pullen-Sansfaçon, A. (eds.) Supporting transgender and gender creative youth: Schools, families, and communities in action. Peter Lang: New York.
  • Susset, F., Boulanger, M. (1995). Les enfants de parents homosexuels. Revue Prisme. 5(2-3): 314-319.

Prix & reconnaissance

2017– Certificat d’excellence « en reconnaissance de services rendus remarquables à la communauté trans » présenté par madame Marie-Marcelle Godbout de l’Association d’aide aux trans du Québec (ATQ)

2016– Récipiendaire de la médaille de l’Assemblée nationale du Québec remise par la députée Manon Massé pour souligner sa contribution à l’avancement des droits des personnes trans au Québec.

2014– Co-présidente d’honneur du festival Fierté Montréal

2012– En nomination par le Conseil Québécois LGBTQ+ pour un prix dans la catégorie « personnalité par excellence » qui est remis « à une personne, connue ou non du grand public, qui a contribué par ses actions au rayonnement des communautés lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles et transgenres ».

2010– Plaque honorifique remise par l’Association d’aide aux trans du Québec (ATQ) pour son service et son soutien à la communauté trans.